Ce qu’il faut savoir sur l’assurance habitation

Bien que l’assurance habitation soit facultative, elle reste obligatoire dans certains cas. Cette police d’assurance dispose d’une variété de garanties. Le niveau de protection que l’assuré bénéficie dépend de la prime de cotisation. Plus la cotisation est élevée, plus le nombre de garanties proposé est important. Voici ce guide qui vous en parle.

C’est quoi une assurance habitation ?

L’assurance habitation est une couverture destinée à protéger votre habitation ou votre mobilier. Prenez contact avec ce site pour en savoir plus. Donc en cas de dégât, ce contrat assure le remboursement partiel ou total selon les garanties souscrites. En terme plus clair, elle vous permet d’être indemnisé par votre compagnie d’assurance en cas de sinistre dans votre logement.

Assurance habitation est-elle obligatoire ?

Les propriétaires de bien ne sont pas obligés de souscrire à un contrat d’assurance habitation. En revanche, leur responsabilité sera engagée s’il existe un défaut d’entretien à l’origine du sinistre. Par contre, elle est obligatoire pour les copropriétaires et les locataires.

Comment souscrire à un contrat d’assurance habitation ?

Pour souscrire à une assurance habitation, il vous suffit de vous rendre chez votre assureur (société d’assurance, agent général d’assurance, courtier, banque) ; de répondre aux questionnaires qu’il vous présentera. Ces questionnaires portent en général sur le statut de l’occupant, sa localisation, sa composition de logement, le capital mobilier et les options souhaitées. N’hésitez surtout pas à faire un sondage auprès de plusieurs agents d’assurance afin de comparer leurs propositions, car les tarifs fixés par les compagnies varient.

Comment résilier votre contrat d’assurance habitation ?

Pour résilier un contrat d’assurance d’habitation, vous devez au plus vite adresser une demande par lettre recommandée à votre assureur avec avis de réception lui notifiant les raisons pour lesquelles vous souhaiteriez mettre fin à ladite assurance. Cela peut être par exemple l’arrivée et l’installation d’un nouvel occupant, une activité professionnelle dans le logement ou soit au décès de l’assuré.