Les prérogatives et les incommodités des Barrages

Pour avoir en permanence de l’énergie électrique, il est important que des barrages soient initiés. Ces derniers peuvent être à ces effets, serviables à plusieurs niveaux. Il peut être utilisé pour produire de l’électricité, stocker et réguler des cours d’eau. Cependant, il présente aussi des incommodités. Et c’est ce que cet article vient vous clarifier en vous donnant des exemples de barrages. Suivez-le donc.

Barrage Norris

Ce barrage est conçu dans un style bien plus moderne. Il est installé sur une rive dénommée Clinch aux États-Unis. Rendez-vous sur le site web pour avoir plus d' information. En effet, ce barrage construit dans les années 1933 à 1936 a permis la réinitialisation de plusieurs personnes. L’on peut dénombrer 14 250 personnes. Il fait une longueur de 570 m et 81 m en hauteur. Sa puissance est d’une efficacité de 131.4 w. Ce barrage comme beaucoup d’autres est très avantageux et a aussi des inconvénients.

Les inconvénients sur l’environnement

Les barrages sont souvent de plusieurs types. Qu’il soit hydroélectrique ou non, il constitue un handicap pour une bonne circulation des sédiments et des espèces (sable, vase, etc.). Ils le sont autant pour la biodiversité et en particulier pour les genres migratoires (les anguilles, les saumons et autres). À cet effet, ils cernent les issues aux zones de reproduction et restent la cause de beaucoup de disparitions humaine.

Les impacts écologiques des Trois Gorges

Les barrages d’une manière ou d’une autre piègent les sédiments accumulés et regroupent les polluants dans le bassin de conservation des eaux. Les problèmes d’érosion interviennent lorsqu’il n’y a pas d’apport de tout nouveau sédiment. Au fait, ils modifient les zones aquatiques, grignotent les plages et effondrent les lagunes. Alors, si on devait faire une conclusion, les barrages autant qu’ils sont, ils représentent des couteaux à double face. Cela dit, qu’ils sont tantôt positifs et présentent aussi des points de revers.