Que faut-il pour devenir conducteur VSL?

Savoir conduire est tout un art et nécessite certaines connaissances de bases importantes. Les Conducteurs de Véhicules Sanitaires ont pour fonction de conduire et de transporter un patient d'un endroit à un autre ou d'un centre de soin à un autre. Ceci se passe dans le strict respect des règles de sécurité et d'hygiène pour le confort du patient. Le choix de ces véhicules se fait par les médecins qui sont parfois assistés de personnels. Découvrez dans cet article, l'essentiel pour démarrer une formation en conducteur VSL.

Les pré-requis

Pour devenir conducteur VSL, vous aurez besoin de remplir certains critères et suivre une formation qui n'est pas trop longue. Pour plus d'informations, veuillez visiter ce site www.ecolesetformations.fr. Cependant, les pré-requis ne sont rien d'autres que des pièces et des conditions à remplir. Vous devez posséder un permis B qui date d'au moins 02 ans avant la formation. L'exigence de l'ancienneté du permis est pour s'assurer que vous êtes habitué et habilité à conduire les voitures légers. Vous devez posséder un certificat de vaccination obligatoire contre certaines maladies. Vous devez disposer d'une attestation de formation de gestes au premier secours, et enfin d'une attestation de conduite d'ambulance obtenue après examen médical.

Le choix d'une école de formation

Il existe plusieurs structures qui forment parfaitement. En France, vous avez la Croix rouge Française, la CHU, les écoles du groupe AFTRAL ainsi que d'autres instituts privés spécialisés. Pour ce qui est du prix de la formation de conducteur VSL, il varie entre 700 et 1300€. Si vous désirez suivre la formation et que vous n'avez pas les fonds nécessaires, il existe des sources de financement. Rapprochez-vous du Pôle emploi le plus proche de vous.